Comment Koffi Olomidé a merdé à Nairobi

Une brutalité révoltante envers une femme, doublée d’un ego surdimensionné et inélégant, Koffi Olomidé a gravement merdé sur toute la ligne à son arrivée, vendredi 22 juillet, à Nairobi.

La vidéo qui a circulé ensuite sur les réseaux sociaux est effarante (nous avons choisi de ne pas la reprendre ici). Un coup de pied de cet artiste de renommée internationale vers une femme, très probablement l’une de ses danseuses au regard de sa tenue. Le geste brutal se passe en public, devant les caméras des télévisions kenyanes présentes à l’aéroport international Jomo Kenyatta. #BoycottKoffiOlomide, #KoffiOlomideArrested, #KoffiOlomideDeported… La twittosphère kényane se déchaîne. S’ensuit l’image déplorable d’un Koffi Olomidé aux abois, dépassé par l’ampleur de l’événement. Lui, le « Grand Mopao », s’imaginait sans doute intouchable et que tout lui était permis dans ce pays qui l’attendait impatiemment pour vibrer au rythme du fameux Selfie Ekoti te.

Très rapidement, avec son équipe d’amateurs, une stratégie de défense est mise en place. Éléments de langage : c’est une ex-danseuse emmerdeuse qui s’est pointée à l’aéro pour insulter les danseuses de Quartier Latin et le « Rambo » est intervenu pour protéger les siennes. Mouais… En tout cas, pas suffisant pour justifier ce coup de poing.

Alors on rame ! Sur des tons faux, quelques-unes de ses danseuses et chanteuse télécommandées sont alors filmées pour témoigner de la grandeur de Koffi, de son respect à la femme. Le chanteur présente ses (fausses) excuses sans reconnaître son forfait. Mais de quelle femme parle-t-on ? Affligeant. Pis, une fois expulsé de Nairobi, hué à N’Djili, le « 13e apôtre » se déclare victorieux. « Les plans des autres là ekoti te ! » poste-t-il sur sa page Facebook. C’est moi où le type a vraiment merdé. Une fois de plus. Des excuses sincères seraient les bienvenues, non ? ! Merci de lui passer le mot.

Tonton Loba

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *