Urbanisme à la congolaise

Urbanisation à la congolaise

On ne compte plus les érosions et engloutissement d’habitations à Kinshasa. A chaque grande averse, compter les victimes devient un détail. Sans plan d’urbanisation digne de nom et les fonctionnaires de l’état se distinguant par leur manque d’intégrité, Kinshasa se fait engloutir lentement par les érosions.

Lien : Un nouveau chantier dans la liste !

Illustration : Luba

This article has 1 comment

  1. franck baku Reply

    Si rien n’est fait pour endiguer ou contenir ces érosions, une bonne partie de Kinshasa risque de disparaître. Il ne suffit plus de colmater les brèches, il faut un véritable programme de lutte anti-érosive, sinon… bonjour les dégâts.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *